Quand mon papi et ma mamie qui habitent à Puichéric ont appris la catastrophe, ils sont vite rentrés de Toulouse où ils étaient chez ma tatie. Ils ont eu du mal à rentrer mais ils y sont quand même arrivés. Ils se sont arrêtés à Marseillette, chez moi. Nous les avons hébergés pendant quelques jours car leur maison était entourée par l'eau.

Baptiste

Tout flotte ! !